En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres

"Non, la danse n'est pas un truc de filles !"

La danse ne serait-elle qu'affaire de filles, de chignons et de tutus ? Et bien non, répond l'histoire de la danse ! De Louis XIV à Rudolf Noureev, l'histoire de la danse est jalonnée d'immenses figures masculines. Petit rappel à travers les collections de la médiathèque, en avant-goût du stage "Les gars : Alors on danse" organisé au Conservatoire les 20 et 21 octobre.

En réalité, jusqu'au XIXème siècle, la danse est une affaire d'hommes, et même d'hommes de pouvoir, comme nous le rappelle l'ouvrage "Non, la danse n'est pas un truc de filles !". Roi et courtisans utilisent le ballet de cour pour asseoir leur prestige, à l'instar du Roi Soleil. C'est le triomphe du ballet romantique qui renversera la donne et érigera la ballerine en absolu de la danse. Ces ballets permettront pourtant le triomphe d'immenses danseurs, comme Rudolf Noureev. Ainsi, même au XXème siècle, l'histoire de la danse est marquée par d'immenses danseurs et chorégraphes, d'Angelin Preljocaj à Sidi Larbi Cherkaoui...

Retrouvez une petite sélection - non exhaustive - de livres et DVD autour des ces danseurs à la médiathèque... et ci-dessous !


 

Aller sur le site de la Ville de Nantes