En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres

Orchestre symphonique du 3ème cycle

En avant-première de la Folle journée, l’Orchestre symphonique des grands élèves - 3ème cycle (OS3) joue un programme qui marque le renouveau de la musique au tournant du 19ème siècle à travers des œuvres emblématiques de Debussy, Dvorák et Gershwin.

 

Exemple fort de la place centrale des pratiques collectives au sein de l'enseignement du Conservatoire, l'Orchestre symphonique du 3ème cycle réunit une centaine d'élèves de cycle 3 et de cycle spécialisé. Cette formation est encadrée par Valérie Fayet et des enseignants du Conservatoire et se produit chaque année dans une grande salle de la Cité des Congrès pendant la Folle journée.

Pour cette session, spéciale Folle journée « Carnets de voyage », les pièces jouées par l’orchestre marquent l’avant-garde de la musique au début du 20ème siècle, notamment grâce aux impressions fortes des compositeurs vécues lors de séjours de part et d’autre de l’Atlantique :

• Dans le "Prélude à l'après-midi d'un faune", Claude Debussy nous amène dans l’univers fantastique de la forêt et de ses créatures féeriques qui sont introduites par le son magique de la flûte traversière qui chante le thème du faune. C'est une des œuvres les plus connues de Debussy, dont le succès fut immédiat, et qui constitue le plus bel exemple de la musique impressionniste au tournant du 19e et du 20e siècle.

• La célèbre "Symphonie du nouveau monde" a été composée par Antonin Dvořák alors qu'il travaille comme directeur du Conservatoire de New York et vit sur la Première avenue de Manhattan. Le "Final" joué ce soir s’apparente à une sorte de synthèse de tous les éléments thématiques d’origine américaine ou européenne de cette œuvre. L’orchestre tout entier entraîné par les cordes se lance dans un allegro endiablé exploitant toutes les couleurs des différents registres. C’est une sorte d’hymne triomphal à la gloire du Nouveau Monde.

• En traversant de nouveau l’Atlantique, "Un américain à Paris" de George Gershwin s'inspire du séjour du compositeur américain à Paris. La conception musicale est celle d'un poème symphonique évoquant les lieux et la vie de la capitale française dans les années 1920 : des Champs Elysées et sa querelle de taxis aux terrasses du quartier Latin en passant par le Jardin du Luxembourg.  Selon George Gershwin "Chaque auditeur peut trouver les épisodes que son imagination lui suggère".

Programme :
Claude Debussy : "Prélude à l'après-midi d'un faune" (1894)
Antonín Dvorák : "Symphonie du nouveau monde" (Final) (1893)
George Gershwin : "Un américain à Paris" (extrait) (1928)

JEUDI 31 JANVIER 2019, 18h30
Auditorium du Conservatoire
Entrée libre, sans réservation, dans la limite des places disponibles.

Ce concert sera également donné à la Folle journée de Nantes le samedi 2 février 2019 à 9h15, Cité des Congrès, Nantes.
Entrée libre sur réservation à la billetterie de la Folle journée.

Ce concert a été donné une première fois le mercredi 5 Décembre 2018 pour le Fonds de dotation de la Folle journée.

 

Aller sur le site de la Ville de Nantes