Orchestre symphonique du 3ème cycle

En avant-première de la Folle journée, cette soirée rend un double hommage à Franz Schubert et à ses deux symphonies inachevées : la n°8 et son célèbre thème lyrique puis, en miroir, l'œuvre de Luciano Berio qui s'est appuyé sur les esquisses de la Symphonie n°10 en la restaurant avec les critères musicaux du 20ème siècle.

 

Avec Mozart, Franz Schubert est l’un des plus fulgurants génies de l’histoire de la musique. Dès l’âge de douze ans, il commence à composer, mais son père, maître d’école, souhaite qu’il devienne son assistant. Malgré cela, il compose de manière intensive à partir des années 1814-1815 et ne vivra de ses activités musicales qu’à partir de 1818. Miné par la syphilis, il s’éteint à l’âge de 31 ans, laissant une oeuvre immense qui constitue l’un des sommets du romantisme allemand.

Sa Symphonie n°8 en si mineur, D. 759 (portant parfois le n°7), fut composée en 1822 à l'âge de 25 ans mais ne fût découverte que plusieurs années après sa mort contribuant à sa renommée. La symphonie est une composition pour grand orchestre, généralement écrite en quatre parties, mais l’œuvre de Schubert ne contient que deux parties - deux mouvements d'où son surnom de "Symphonie Inachevée". Schubert était très malade cette année 1822 et c'est sans doute la raison pour laquelle il ne l'a jamais terminé. Elle sera néanmoins jouée et publiée bien après sa mort, devenant même selon le musicologue Michel Parouty, "l'une des pages les plus illustres de l'histoire de la musique".

"Rendering" est une composition de 1989/1990 du compositeur italien Luciano Berio. Structurée en trois mouvements pour grand orchestre, elle s'appuie sur les esquisses au piano de la Symphonie n°10 en ré majeur D936a - également inachevée - de Schubert. Berio a souhaité les restaurer avec les éléments musicaux du moment - et non les reconstruire "à la manière de", laissant intactes les parties originales. Il remplit une fonction proche de celle d'un constructeur achevant une maison : ses contributions comblent les vides comme le mortier comble les espaces d'une structure solide pour les maintenir ensemble. "Rendering" se veut une œuvre achevée à part entière, plutôt qu'une « version d'interprétation » de la dixième Symphonie de Schubert.

//////////////

Exemple fort de la place centrale des pratiques collectives au sein de l'enseignement du Conservatoire, l'Orchestre symphonique du 3ème cycle réunit une centaine d'élèves de cycle 3 et Parcours Prépa. Cette formation est encadrée par Valérie Fayet et des enseignants du Conservatoire et se produit chaque année dans une grande salle de la Cité des Congrès pendant la Folle journée.

Programme :
Franz Schubert : Symphonie en si mineur, D.759 n°8 (ou n°7) dite "Symphonie inachevée"
Franz Schubert / Luciano Berio : Rendering - Allegro

Orchestre symphonique du 3ème cycle du Conservatoire de Nantes
Direction : Valérie Fayet


JEUDI 27 JANVIER 2022, 18h30
Auditorium du Conservatoire
Gratuit, sans réservation.
Entrée selon consignes sanitaires en vigueur.


À LA FOLLE JOURNÉE : Concert n° 111 - Samedi 29 janvier 2022 à 9h45, salle Mayrhofer - Cité des congrès (800 places)

Aller sur le site de la Ville de Nantes