En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres

Hommage aux "Percussions de Strasbourg"

Cette formation mythique fondée dans les années 60 a révolutionné la pratique et l’image des percussions par la création d’œuvres inédites pour cette vaste famille instrumentale. Aujourd’hui, enseignants et grands élèves des conservatoires de la région leur rendent hommage en interprétant quelques-unes des œuvres emblématiques qui ont contribué au développement du répertoire et ouvert la voie à l'innovation instrumentale.

 

Les Percussions de Strasbourg

Un projet régional stimulant

À l’initiative des enseignants des classes de percussion des conservatoires de Nantes, Saint-Nazaire, Angers et La Roche-sur-Yon, l’idée de rendre un hommage aux ‘’Percussions de Strasbourg’’ a pris forme pour fêter le soixantième anniversaire de la création de cette formation mythique.

Chaque établissement a sollicité la participation de ses étudiants les plus avancés pour former un ensemble régional de percussion et élaborer un programme illustrant le répertoire des ‘’Percussions de Strasbourg’’. Trois pièces seront ainsi jouées, dont deux fondatrices et historiques, avec l’opportunité pour les élèves de travailler avec Claude Ferrier, l’un des membres de la formation.

 

Hommage à l'avant-garde musicale

Il faut imaginer qu’en 1962, date de la création de l’ensemble, la pratique du percussionniste professionnel classique se limitait presque exclusivement au répertoire de l’orchestre symphonique, véhiculant bien souvent l’image du musicien de fond de scène intervenant de temps à autre avec son triangle ou ses cymbales. Il fallait davantage regarder du côté des batteurs de jazz ou des ensembles de percussions traditionnels cubains et africains pour reconnaître une fonction soutenue et autonome à cette famille des instruments à percussion.

L’ensemble des ‘’Percussions de Strasbourg’’ est LA formation qui sera parvenue, tout au cours de ce XXème siècle et jusqu’à nous, à révolutionner cette pratique et cette image en suscitant la création de plus de 350 œuvres originales depuis l’époque de sa fondation où tout était à inventer : répertoire, écriture, choix et création d’instruments spécifiques, public.

C’est en 1959 que six musiciens, alors issus de l’orchestre municipal de Strasbourg et de l’orchestre de l’ORTF, se réunissent à l’occasion de l’interprétation d’une œuvre du compositeur Pierre Boulez. Aidés par ce dernier, l’ensemble se structure et se professionnalise en 1962. Il parvient très rapidement à susciter l’intérêt de grands compositeurs : Messiaen, Stockhausen, Xenakis, Kabelac, Ohana, Mâche, Dufour… et tournera dans le monde entier, dans les plus grands festivals, contribuant ainsi à développer d’une manière inédite la technique et l’utilisation des instruments à percussion dans la musique occidentale.

C’est aujourd’hui une quatrième génération de musiciens qui prend la relève, innovant sans relâche grâce à l’apport et au développement des nouvelles technologies et à l’élargissement de leur pratique de la scène à de multiple champs artistiques tels que la vidéo, le théâtre, la danse, etc…

//////////

Avec les étudiants – classes de percussion des conservatoires de Nantes, Angers, La Roche-sur-Yon, Saint-Nazaire : Romain Descaves, Philippe Lardière, Alexandre Passetcnik, Thibault Thomorat, Victor Garreau, Noé Abit, Miguel Etchverry. Encadrants : Hedy Réjiba, Alain Durandière, Bruno Lemaître, Vincent  Mauduit et Claude Ferrier, ancien membre des Percussions de Strasbourg.

Œuvres de Maurice Ohana, Miloslav Kabelac, Philippe Hurel.

DIMANCHE 5 DÉCEMBRE 2021 · 11h à 12h
Auditorium du Conservatoire de Nantes
Gratuit.
Entrée selon consignes sanitaires en vigueur.

 

Miloslav Kabelac : "Huit inventions, Op. 45 : No 8, Diabolico" par les Percussions de Strasbourg :

Aller sur le site de la Ville de Nantes