En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres

Jeudi 19 novembre, 18h30
Ensemble Utopik | Une soirée chez les Verdurin

Ensemble Utopik_Arnaud Ménard : récitant • Marie-Violaine Cadoret : violon • François Girard :  violoncelle • Michel Grizard : guitare • Ludovic Frochot : piano. Un spectacle imaginé par Michel Bourcier.

Gérard Pesson, Christian Villeneuve, Maurice Ohana, Gabriel Fauré et Claude Debussy.
Textes de Marcel Proust, extraits d’ « À la Recherche du temps perdu ».

 Avec Une soirée chez les Verdurin, l’Ensemble Utopik fait pénétrer le spectateur dans l’univers de Marcel Proust. Sur le modèle des concerts privés qui se tenaient, jusqu’au début du XXe siècle, dans les salons parisiens, le programme s’articule autour des œuvres de musique de chambre de Gérard Pesson, Christian Villeneuve, Gabriel Fauré, Maurice Ohana, Claude Debussy et des lectures extraites de À la Recherche du temps perdu.

Nul autre écrivain que Marcel Proust n’a mieux ressenti la musique ni exprimé son effet sur l’auditeur. Naviguant entre sensation reçue, évocation de l’abstraction sonore et tentative de cristallisation du Temps, le propos proustien éclaire notre propre réception de la musique – et notamment de la musique contemporaine – dans une langue miraculeuse de beauté. Dans un effet de miroir, les œuvres de Gérard Pesson s’emparent des idées et images proustiennes pour générer leur univers très particulier. Au voyage intérieur proustien répondent L’invitation au voyage de Christian Villeneuve ainsi que des œuvres de Fauré et Debussy qui étaient jouées dans les salons parisiens. L’extrait de Cadran lunaire de Maurice Ohana évoque, lui, le rapport au temps, véritable obsession de l'écrivain comme de tout musicien.

Entouré de quatre musiciens de l’Ensemble Utopik, le comédien Arnaud Ménard livre le texte proustien dans toute sa sensibilité. Il se fait également le récitant des mélodrames de Gérard Pesson qui fait revivre ici une forme musicale rare.

 

Auditorium du Conservatoire de Nantes
Durée du concert : 1h

Ce concert n'est pas adapté aux enfants de moins de 7 ans

Aller sur le site de la Ville de Nantes